L'histoire du costume, les Égyptiens

Les Égyptiens! On en connaît tous beaucoup sur ce peuple et leurs magnifiques pyramides. Souvent sujet de films et d'histoires d'aventures, c'est grâce aux statues et fresques préservées ainsi que sur l'immense stabilité de cette civilisation que nous pouvons encore aujourd'hui en parler. Les Égyptiens ont plus de trois mille ans d'existance et ont connu peu de changements dans leurs coutumes à travers ces années.

 

Chez les Égyptiens, les vêtements attestaient un rang social élevé. Les esclaves et les gens de conditions inférieures, allaient et venaient presque nus. De nos jours, même si tout le monde porte des vêtements, nous avons un phénomène semblable avec les marques populaires et les marques de luxe. Souvent, dans les écoles par exemple, nous entendons que des jugements ont été portés sur des personnes, des étudiants moins bien habillés, n'ayant pas la marque populaire. C'est bien triste.

Le shenti, un pagne drapé autour des hanches était le vêtement caractéristique des Égyptiens. Le shenti était plissé, empesé et brodé pour les rois et les gens de la haute classe. La collerette en or ornée de bijoux était aussi un élément clé dans l'habillement chez les hommes et les femmes fortunés.

 

La laine n'était pas utilisée par les Égyptiens, même si nous avons vu précédemment qu'elle était utilisée par la majorité des peuples. Ils trouvaient que la laine, étant une fibre animale, était impure.

 

Ils utilisaient beaucoup le lin car c'est une fibre lavable. Ils trouvaient que c'était mieux en matière d'hygiène. Le lin était aussi utilisé pour habiller les défunts. C'est aussi par hygiène, que les hommes se rasaient la tête! Sur certaines fresques retrouvées, les jeunes princesses avaient aussi le crâne rasé. Les femmes d'âge mûr portaient les cheveux longs et souvent ondulés. On dit aussi que des femmes égyptiennes utilisaient l'urine pour décolorer leurs cheveux!

 

J'espère vous en apprendre un peu plus sur l'histoire du costume à chaque billet. Bientôt, les Grecs et les Romains.

Écrire commentaire

Commentaires : 0