Une relation amour-haine!

Après de nombreuses heures de labeur... La confection de cette blouse vaporeuse n'a pas toujours été une partie de plaisir.  J'ai chialé oui, mais je n'ai pas lâchée, même si le découragement venait flirter avec moi le soir tard dans mon atelier.

 

Tout au long de la confection, je me suis jurée de ne jamais plus faire l'achat de ce genre de tissu qui s'effiloche sans cesse et qui demande une minutie incroyable et aussi beaucoup de patience. Mais bon, maintenant que la poussière est tombée, je dois dire que je suis satisfaite du résultat et que... Comme m'a dit Hélène ma prof de couture : « Tu vas voir, une fois terminée tu vas l'adorer et tu vas finir par en racheter de ce tissu! » Il ne faut jamais dire jamais il paraît...

 

J'avais envie de vous la présenter avec un denim usé! Je sais, elle est délicate et irait très bien avec ma jupe rouge du temps des fêtes, mais à l'occasion, les contraires s'attirent et j'ai travaillé fort, ça a laissé des traces! Non mais, j'ai tout de même un peu plus d'expérience à chaque fois que je termine un vêtement!

Je vais toujours magasiner les boutons lorsque je suis rendue à cette étape. J'attends de voir le résultat presque final pour m'inspirer! J'adore faire tournoyer les présentoirs remplis de milliers de boutons. Cette fois, mon choix s'est arrêté sur de petites perles blanches raffinées!

À l'étape du dessin des patrons pour le moment, les prochains projets sont déjà débutés! Suivez l'évolution sur la page Facebook du blogue où j'ai déjà présenté mes nouveaux tissus!

Écrire commentaire

Commentaires : 0